i-Share présent pour la fête de la science !

logo redimensionné

Portée par le Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, la fête de la science propose chaque année des milliers d’animations gratuites à travers la France.

L’objectif ? Ouvrir la science au grand public et favoriser le dialogue entre chercheurs et citoyens. Particulièrement prisée des jeunes publics et des scolaires, cette manifestation offre la possibilité d’en savoir plus sur un milieu parfois méconnu et, pourquoi pas, de préciser un projet d’orientation….

Retour sur ma participation à cet évènement pour l’étude i-Share !

Un laboratoire un peu particulier

Pas d’éprouvettes, d’explosions, de tubes à essais ou de blouses blanches…. Surprenant pour une étude scientifique n’est-ce pas ?
i-Share c’est en effet une étude un peu particulière se déroulant essentiellement en ligne. Les étudiants inscrits remplissent des questionnaires depuis leurs ordinateurs, renseignant leurs habitudes, pratiques et difficultés, vécues lors de cette période de vie souvent associée, à tort, avec bien-être absolu.

L’intérêt est d’obtenir des éléments de compréhension sanitaire sur cette population, dont pourront se saisir par la suite des organismes de santé publique, afin d’améliorer les conditions de vie étudiante et de prévenir certaines maladies se développant à ces âges.

Désireuse de faire comprendre sa méthodologie spécifique et ses objectifs, l’équipe a été heureuse de recevoir le jeudi 8 octobre dernier, une classe de 1ère Scientifique du lycée Camille Jullian de Bordeaux, projetée deux heures durant dans la peau d’apprentis chercheurs !

Découverte de l’épidémiologie

Quelles peuvent être les causes du stress ou du manque de sommeil chez l’étudiant ? Une bien vaste question sur laquelle se sont penchés les participants.

Mauvaise literie, emploi du temps surchargé, consommation d’excitants…les élèves se sont rapidement prêtés au jeu en récoltant des indices disséminés dans un appartement grandeur nature, afin d’établir, in fine, un diagnostic de santé.

« Je pensais que l’épidémiologie c’était l’étude des épidémies, en fait il s’agit de l’étude des populations ! » confie un jeune en fin d’atelier.

Une occasion pour l’équipe d’expliciter l’importance de cette étude et ses visées quant à l’amélioration de la santé étudiante.

        

On recommence quand ?

De l’idée de l’atelier, à sa conception et son animation, je suis heureuse d’avoir pu permettre aux lycéens d’en apprendre davantage sur les conditions de vie des étudiants.
Les nombreux échanges en fin de journée ont également été l’occasion pour les participants d’en savoir davantage sur les parcours professionnels très variés des membres de l’équipe i-Share, ainsi que les modalités pour rejoindre cette cohorte.

Face à tant d’enthousiasme on ne peut que souhaiter prendre à nouveau part à cette manifestation gratuite d’envergure nationale, qui, on l’espère, fera naitre quelques vocations !

Alors à l’année prochaine et merci encore aux participants pour leur motivation et leur bonne humeur !

Lison Herledan pour jaiouiedire

– Photographies Université de Bordeaux –

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s